Le théâtre augmenté (3/5) : Théâtre et vidéo en direct

Le théâtre augmenté (3/5) : Théâtre et vidéo en direct
Atelier théâtre et vidéo en direct © Edwige Perrot

Cette ressource fait partie du dossier pédagogique Le théâtre augmenté en lien avec la formation 2019 du PRÉAC Théâtre.

Sur le modèle de l’atelier « théâtre et vidéo en direct » mené par Florent Dupuis avec les stagiaires du PRÉAC Théâtre 2018-2019, ce kit pédagogique vise à offrir aux enseignants et formateurs des pistes pour mener un atelier « théâtre et vidéo en direct » auprès de leurs élèves dans un dispositif low tech.

Comment la vidéo modifie-t-elle le jeu du comédien de théâtre ? Comment joue-t-on avec la caméra ? Comment navigue-t-on entre théâtre et cinéma ? En travaillant à partir de textes et d’improvisations pour réaliser un plan séquence, les élèves expérimentent la vidéo tournée, montée, réalisée et projetée en temps réel au théâtre.

Publics concernés

À partir de 15 ans.
Pour les niveaux et disciplines suivants :

  • Lycée et enseignement supérieur.
  • Enseignement de spécialité Théâtre.
  • Enseignement optionnel Théâtre.
  • Enseignement de spécialité Cinéma.

Compétences développées

  • La mobilité du corps dans son rapport à la fois à l’espace du plateau et à l’espace de l’écran.
  • Le jeu naturaliste.
  • Le jeu face caméra.
  • L’écoute des partenaires.
  • La mémoire (répliques, déplacements).
  • La concentration.
  • La coordination avec le groupe.

Matériel

  • Une caméra numérique
  • Un trépied
  • Une carte SD
  • Un écran 55 pouces à LED
  • Un câble HDMI de 10 mètres

I/ Première étape : s’approprier les espaces du plateau et de l’écran

Cette première étape est dévolue à la prise de conscience et à l’appropriation des espaces (plateau et champ/hors-champ de l’image).
Placer la caméra sur un trépied au-devant de l’écran et relier les deux par le câble HDMI.

À quelques mètres du dispositif vidéo, les élèves passent tour à tour dans le champ de la caméra et cherchent à se rapprocher au plus près des limites du cadre de l’image.

S'approprier l'espace1 © Edwige Perrot

L’enjeu est que chacun prenne conscience de sa position, à la fois dans l’espace et dans le cadre de l’image diffusée à l’écran, de manière à s’approprier l’espace et à prendre conscience de son corps sur le plateau lorsqu’il est déplacé dans l’image.

S'approprier l'espace2 © Edwige Perrot

II/ Deuxième étape : dissocier mouvements du corps dans l’espace et apparition du corps dans l’image

Cette deuxième étape vise à amener les élèves à dissocier leurs mouvements de manière à produire une image différente à l’écran que leurs actions sur le plateau.

L’exercice consiste, par exemple, à mettre en mouvement le bas du corps (marche avant, marche arrière, marche latérale, glissement, etc.) visible au plateau mais invisible à l’écran, tout en maintenant immobile le haut du corps qui, lui, est visible à l’écran.

L’enjeu est de permettre à l’élève de jouer d’une autre manière avec les limites du cadre (image) et cette fois, de penser ses mouvements dans une double présence (à l’écran et au plateau).

Corps plateau corps écran © Edwige Perrot

Dans le prolongement du premier, ce temps d’expérimentation est dévolu à la prise de conscience des mouvements et aux possibles jeux et propos engendrés par deux espaces de visibilité simultanés (le plateau et l’écran). Il s’agit donc de s’approprier le champ et le hors-champ de l’image comme deux espaces de jeu à investir.

III/ Troisième étape : préparer le plan séquence – répétitions et tournage

Cette troisième étape donne lieu à la présentation des scènes dialoguées et monologuées, à leur répartition dans le groupe et à leur répétition sous forme de filage.

L’exercice implique la constitution de trois équipes qui proposeront des scènes différentes. Dans l’univers fictionnel, ces scènes se dérouleront à des moments différents pouvant impliquer des ellipses temporelles conséquentes.

Les scènes choisies se présentent sous forme de répliques courtes pouvant être mémorisées facilement par tous.

Cette troisième étape se décompose en quatre temps :

  • Lecture des scènes.
  • Explication du propos de la séquence (par exemple : filmer un souvenir), du déroulement du tournage des scènes (plan-séquence) et des déplacements du cadreur d’un espace à un autre (sans rupture pour maintenir le plan-séquence).
  • Répartition des élèves en groupe et répétition de chaque scène avant deux à trois filages (sans caméra).
  • Tournage de la séquence.

IV/ Quatrième étape : visionnage de la séquence et retours d’expérience

C’est le moment de visionner la séquence et de partager les expériences avec les élèves.

Pour aller plus loin

Vous pouvez retrouvez le compte rendu de cet atelier au format PDF :

Et retrouvez également trois autres comptes rendus d’ateliers du séminaire 2019 en lien avec la thématique du théâtre augmenté :

L’AUTRICE
Edwige Perrot
, professeure-relais pour le PRÉAC Théâtre à Lyon, est titulaire d’un doctorat en études théâtrales (Paris 3) et enseigne les lettres modernes et le théâtre au lycée Condorcet à Saint-Priest.

COORDINATION DE LA RESSOURCE
Théâtre Nouvelle Génération